Navigation – Plan du site
Entretiens

Un dispositif du Cned pour la formation aux métiers de la formation à distance

Entretien avec Sylvaine Roi, directrice de l’École d’ingénierie de la formation à distance (Eifad) au Cned.

Texte intégral

  • 1 PV CA du CNED du 10/10/1996 portant sur le création de l’École.
  • 2 Idem.

1Distances et médiations des savoirs (DMS) : en 1997, une « école de formation » interne au Cned a été voulue par Michel Moreau qui était alors recteur-directeur général du Cned. Sylvaine Roi, vous qui êtes actuellement directrice de la structure issue du dispositif créé à l’époque, vous nous rappelez que l’école est conçue dès l’origine comme le lieu « de formation aux métiers de l’enseignement à distance1 »avec la volonté de s’adresser « à tous les personnels, qu’ils soient affectés à la pédagogie, à la logistique ou à la gestion2 ».

Avant d’aborder la diversité des métiers de la formation à distance présents au Cned, pourriez-vous évoquer l’évolution de cette école, qui devait à la fois mener une veille sur les pratiques dans ce domaine, hors du Cned, et former en interne les professionnels de l’établissement pour qu’ils soient à même d’intégrer efficacement les TIC dans leurs activités.

Sylvaine Roi : Pour analyser l’évolution des métiers au Cned, il est en effet intéressant d’observer celle de l’activité de l’école de formation à l’enseignement à distance dont l’établissement s’est doté en 1997, pour former ses personnels, ainsi que ceux d’organismes français ou étranger.

  • 3 Décision relative à la création de « l’École de formation à l’enseignement à distance » au sein du (...)

Malgré les intentions de départ, l’activité de l’école va se centrer sur la formation à « l’enseignement à distance et à la pratique des nouvelles techniques éducatives3 » car la montée en puissance du multimédia, le développement des plateformes de formation et la généralisation de l’usage du web et de ses services, obligent à repenser la conception des dispositifs et leur instrumentation.

  • 4 Travail du groupe ETICAD. M. Vidal, G. Coutret, Cned, note du 20/02/2001 en vue du rapport au Conse (...)

Ainsi en 2000, avec l’appui de l’Ecole, l’établissement engage un travail d’envergure pour formaliser son savoir-faire en conception de formations à distance4. C’est l’occasion d’établir une nomenclature des métiers et de produire les fiches-métiers du CNED dans le domaine de la conception de formations : analyste (informatique), auteur–rédacteur, chef de projet technique, chef de projet pédagogique, ergonome, graphiste multimédia, lecteur, relecteur, scénariste. Accompagnant le développement des partenariats du CNED en France et à l’international, l’école se consacre alors pleinement au montage et à l’animation de stages concernant les fondamentaux de l’enseignement à distance et la conduite de projets de formation de multimédia. Elle intervient également en appui à la conception de dispositifs pédagogiques multimédia, dans le cadre de projets menés par les équipes de l’établissement.

Devenue l’Eifad – École d’ingénierie de la formation à distance –, et installée dans ses propres locaux en 2006, elle se spécialise dans trois domaines majeurs : l’ingénierie des dispositifs de formation, l’ingénierie des services d’accompagnement et l’ingénierie de scénarisation et de multimédiatisation, etc. Elle intervient en formation interne et accompagne la professionnalisation des « responsables de formation », personnels chargés de l’ingénierie pédagogique au sein de l’établissement. Elle inaugure en interne de nouvelles modalités de professionnalisation. En lien avec la direction de la formation, elle organise à leur intention des webconférences thématiques et des séminaires axés sur le partage d’expériences et l’échange de pratique avec les autres métiers chargés de la conception média ou des plateformes de formation.

L’École accompagne aussi le développement de l’offre en formation professionnelle continue (offre sur mesure, réponse aux appels d’offres, etc.). Elle met en place des parcours visant à développer les compétences des personnels dans ce domaine : analyse des besoins des clients, techniques de réponse aux appels d’offres, des exigences réglementaires en FPC, connaissance des modes de financement, etc. Les personnels chargés d’assurer l’accompagnement des personnes en formation ne sont pas oubliés : formation à l’accompagnement VAE, aux différentes formes d’accompagnement et de tutorat, notamment dans le cadre de l’offre dédiée aux entreprises.

  • 5 Étude et plan de modernisation – 2009 et 2010.

Lors d’une étude menée en 2009, le CNED analyse les évolutions de son environnement – technologique, concurrentiel, réglementaire – et leurs effets sur les processus de cycle de vie des offres, la place de l’innovation, du marketing, du commercial5, il pointe l’importance du pilotage des offres de formation, tant sur les aspects qualitatifs (réponse aux attentes des clients, comparaison aux standards du marché, etc.) que quantitatifs (évolution des inscriptions, rentabilité, etc.). La connaissance des marchés et des publics lui apparait également prépondérante, spécialement pour le marché concurrentiel.

DMS : Que perçoit-on alors comme étant de nouveaux métiers ?

  • 6 Direction de l’offre et des services – DOS.
  • 7 Activités nouvelles créées.

SR : Ces travaux contribuent en 2011 à faire émerger de nouveaux métiers dans les domaines du management et du marketing. L’ingénierie de formation et l’ingénierie pédagogique, l’animation des dispositifs de formation et le marketing stratégique sont alors regroupés dans une direction6 chargée d’étudier les opportunités de marché et de les décliner à échelle industrielle. Le pilotage des portefeuilles de formation est confié à des « directeurs d’unité d’affaires ». Pour faire évoluer les offres, ils s’appuient sur les analyses fournies par le « responsable du marketing stratégique », ainsi que sur les travaux des « chargés d’innovation » qui ont pour mission d’imaginer et de tester de nouvelles offres au sein de la direction de l’innovation7. Dans les sites, les « responsables de formation » restent chargés de la conduite opérationnelle des projets de formation, encadrés par un « responsable de ligne de marché » qui assure l’organisation des activités et la cohérence des dispositifs. Le responsable du pôle services est chargé, pour sa part, de coordonner la mise en œuvre de l’animation des dispositifs de formation par les sites.

DMS : Les métiers identifiés comme nouveaux, ou nouveaux dans le cadre de l’établissement Cned, il y a cinq ou six ans, le sont-ils encore ? Existent-ils toujours, ont-ils évolué ?

  • 8 Projet d’établissement CNED 24/24.

SR : Depuis ces analyses, l’organisation du CNED et la dénomination de certains métiers ont évolué, mais la transformation numérique de l’établissement8, pour répondre « aux enjeux de mobilité de connexion, de travail en réseau » des apprenants et des enseignants, a confirmé la tendance à la diversification et à la spécialisation des métiers au sein des familles professionnelles.

Si les métiers traditionnels du CNED n’ont pas disparu, leur périmètre et leurs contenus ont évolué. Ainsi, par exemple, au sein de la famille « cœur de métier », la séparation entre les métiers de la conception et ceux de l’exploitation est désormais clairement établie. Les ingénieurs pédagogiques prennent en charge la conception et l’ingénierie pédagogique, tandis que l’accompagnement pédagogique et le suivi des apprentissages sont assurés par les enseignants. Ces derniers interviennent lors de la construction des connaissances, tant du point de vue méthodologique que disciplinaire. Les chargés d’accompagnement pédagogique, pour leur part, apportent des conseils pour favoriser la réussite du parcours des apprenants tout au long de la formation et s’assurent de la qualité des interventions pédagogiques.

La généralisation du numérique à tous les niveaux, tant pour la conception et la production des dispositifs que lors de la conduite et l’animation des dispositifs, fait aussi évoluer les différents métiers. Dans le domaine de la conception et de la production des contenus numériques, l’introduction d’un nouvel outil LCMS impose de définir très précisément l’activité de chacun des intervenants en articulant finement la conception et la production pédagogique à chacune des étapes, depuis la rédaction du cahier des charges de la commande passée aux auteurs, jusqu’à l’intégration des objets d’apprentissage et la création des parcours numériques. L’ingénieur pédagogique doit faire évoluer ses compétences dans le domaine de la scénarisation pédagogique et assure l’interface pour piloter les auteurs qui ne sont pas toujours familiarisés avec ces démarches.

Dans le domaine de l’accompagnement, la généralisation des « copies numériques » suppose désormais de la part de tous les enseignants à distance, la maîtrise de la manipulation des outils d’échanges et d’annotation des fichiers textuels ou sonores pour la correction des évaluations. De même, le tutorat individuel, repose plus fréquemment sur des échanges en synchrone via une plateforme téléphonique permettant une traçabilité des échanges.

DMS : Vous avez mentionné une famille « cœur de métiers ». Relève-t-elle d’une identification claire qui aurait été établie, une sorte de repérage précis des métiers ?

SR : En effet, la cartographie des métiers du CNED répertorie 24 « métiers » regroupés sous quatre familles professionnelles : direction (2 métiers), cœur de métier (6 métiers et 17 emplois-types), soutien (5 métiers) et support (13 métiers).

« Cette cartographie revêt une importance toute particulière pour accompagner le plan stratégique CNED 24/24 », peut-on lire dans la présentation.

  • 9 La semaine du CNED lettre d’actualité de l’établissement, F Fortin, Cned 2015.

« La volonté d’accompagner l’inscrit vers la réussite dans son parcours de formation a ainsi engendré des changements dans les familles de métiers. Les métiers de l’accompagnement de scolarité et de la formation ou encore les métiers de la conception de l’édition et du numérique ont ainsi migrés vers la famille cœur de métier. D’autre part, de nouveaux outils commencent à faire leur apparition comme la chaine éditoriale numérique (CEN), l’espace numérique de travail CNED 360, etc. De nouveaux emplois-types ont donc été créés pour répondre à ces différentes évolutions9 ».

DMS : Pour donner corps à cette cartographie, pouvez-vous nous décrire quelques-uns des métiers qui y sont répertoriés ?

SR : Oui, bien sûr, voici quelques exemples, non pas de métiers mais de postes de d’activités assurées au sein de ces métiers :

2Métiers de l’accompagnement (1) :

  • 10 Présentation de l’équipe « AGIR », R Dorin, Cned, septembre 2016.

Référent de parcours : personnels en charge de l’accompagnement du parcours des apprenants. Ils interviennent pour « faciliter l’entrée en formation de l’apprenant, maintenir sa motivation et lui donner les moyens de réussir afin de prévenir tout décrochage ». L’intervention a pour objet « d’accroître l’autonomie de l’apprenant en l’encourageant à devenir acteur de sa formation, à apprendre à identifier les ressources et les moyens mis à sa disposition, à prendre en compte son environnement, son entourage, son projet professionnel, etc., pour optimiser son organisation et la planification de son travail10 »

Animateur de communauté CRPE : on pourrait reprendre la description de l’animateur de communauté sur Thot cursus, « L’animateur de communauté est une figure émergente. Son terrain d’action est constitué du réseau social privé de la formation. Il anime une communauté, s’efforce de développer les interactions et de faciliter les projets entre les membres pour un maximum d’apprentissages. »

  • 11 C. Nucci – CNED.

Pour la conceptrice et animatrice principale du réseau11, « il s’appuie sur les notions de “communauté d’apprentissage” et de “communauté d’enquête” (Anderson, 2010 ; Jezegou 2010 ; Garrison 2014) et sur le “connectivisme” (siemens, Downes, 2008, Anderson 2014) ». Elle le présente à ses membres, sur le réseau, de la manière suivante :

Un réseau pour apprendre.

  • 12 Présentation du réseau CRPE, C. Nucci, Cned, 2016.

Ce réseau d’apprentissage vient compléter la plateforme de CNED 360. Ici, le travail s’organise de façon différente, autour de débats et discussions dans les groupes et sur les forums. Ces échanges visent à vous aider à préparer le concours en vous projetant comme futur professeur des écoles12

3Métiers du Marketing :

Avec les plateformes de e-commerce, les métiers du marketing de la relation client et du commercial ont pris le virage du web. On peut évoquer ici :

  • 13 Interview de V. Baty, Cned 2016.

Responsable E-Commerce : « Je travaille sur la création et la mise en ligne de parcours de formation avec les sites. C’est un vrai travail d’échange, il n’y a pas de points réguliers, mais plutôt des contacts au fil de l’eau. Je les sollicite lorsque c’est nécessaire, les sites sont très réactifs et répondent rapidement13. »

DMS : Vous avez évoqué l’École de formation, qui a évolué elle aussi, comme les métiers, comme le contexte. Quelles sont aujourd’hui les démarches de l’institution pour former son personnel ?

SR : Pour accompagner la mutation des métiers du CNED à l’heure du numérique, l’Eifad, dont les missions avaient été intégrées à la direction de l’innovation en 2011, est relancée. Elle ouvre en septembre 2016 un nouvel espace de formation en ligne destiné aux personnels de l’établissement. Les enseignants à distance qui doivent maîtriser les outils numériques du CNED pour assurer l’accompagnement pédagogique des inscrits en sont les premiers utilisateurs. Ils y trouvent des modules de formation à la prise en main des outils numériques nécessaires à l’enseignement à distance tels que les logiciels d’animation des classes virtuelles, les outils d’annotations et de corrections en ligne des copies, la messagerie instantanée (vidéo et chat) ainsi que la maîtrise de l’environnement de travail virtuel. Entre septembre et décembre 2016, plus de 300 enseignants ont suivi l’un des parcours de formation à distance qui associent des sessions de formation en présence d’un formateur et des temps d’entraînement en autonomie avec des tutoriels vidéo. Le dispositif de formation prévoit également à partir de septembre 2017, un volet destiné à la relation pédagogique à distance et au métier d’enseignant en ligne afin de s’assurer que tous les nouveaux enseignants arrivant au CNED acquièrent le niveau de maîtrise requis à l’exercice de leur métier.

En parallèle, afin que les 80 responsables de formation partagent une culture commune et développent leurs compétences en matière de scénarisation numérique, l’Eifad a conçu et déployé, entre novembre 2016 et mars 2017, un parcours de trois formations, d’une à trois journées chacune, permettant à d’acquérir ou de consolider ses connaissances concernant les outils et les méthodes de conception et de scénarisation pédagogique et média, des dispositifs numériques.

L’accompagnement de l’évolution des métiers, c’est aussi la formation des personnels au LCMS eXactLearning. Une soixantaine d’agents, intégrateur, concepteur éditorial ou responsable de formation, ont suivi un parcours d’initiation ou de perfectionnement à la maîtrise des fonctionnalités de cet outil, en fonction de leur métier.

En 2016, l’Eifad a assuré la conception d’une quinzaine de formations différentes, à distance, mixtes ou en présence. Ces formations déployées sur site, à l’Eifad ou à distance représentent une soixantaine de sessions de formation qui ont réuni près de 500 stagiaires de différents métiers : concepteur éditorial, enseignant, intégrateur, responsable de formation, etc.

En complément, les directions métier assurent des actions de professionnalisation et de partage d’expérience entre les équipes de différents métiers.

4Distances et médiations des savoirs remercie Sylvaine Roi pour ces précisions sur les évolutions d’un instrument de formation aux métiers de la formation à distance, voulu et conçu par le Cned.

Haut de page

Notes

1 PV CA du CNED du 10/10/1996 portant sur le création de l’École.

2 Idem.

3 Décision relative à la création de « l’École de formation à l’enseignement à distance » au sein du CNED.

4 Travail du groupe ETICAD. M. Vidal, G. Coutret, Cned, note du 20/02/2001 en vue du rapport au Conseil de perfectionnement et interview de Martine Vidal avec l’observatoire Thot-cursus, 20 avril 2002.

5 Étude et plan de modernisation – 2009 et 2010.

6 Direction de l’offre et des services – DOS.

7 Activités nouvelles créées.

8 Projet d’établissement CNED 24/24.

9 La semaine du CNED lettre d’actualité de l’établissement, F Fortin, Cned 2015.

10 Présentation de l’équipe « AGIR », R Dorin, Cned, septembre 2016.

11 C. Nucci – CNED.

12 Présentation du réseau CRPE, C. Nucci, Cned, 2016.

13 Interview de V. Baty, Cned 2016.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

« Un dispositif du Cned pour la formation aux métiers de la formation à distance  », Distances et médiations des savoirs [En ligne], 18 | 2017, mis en ligne le 21 juin 2017, consulté le 22 août 2017. URL : http://dms.revues.org/1833

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
DMS-DMK est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International.

Haut de page
  • Logo Centre national d'enseignement à distance
  • Logo DOAJ – Directory of Open Access Journals
  • Revues.org