Navigation – Plan du site
Thésographie

Thésographie sélective 2016

Conseil scientifique de DMS

Plan

Haut de page

Texte intégral

1En 2016, plusieurs thèses croisant le champ de DMS ont été soutenues en France et en francophonie, et nous ont été signalées par des membres du comité éditorial de la revue ou repérées sur les archives ouvertes1. Ces thèses sont classées ci-dessous par domaine disciplinaire et par antériorité en 2016, avec des extraits des résumés proposés par les doctorants, ou les commentaires des membres du comité qui les ont signalées.

2Cette liste est complétée par deux thèses soutenues en 2013 et 2015, et lauréates du prix Louis D’Hainaut2 dont DMS promeut régulièrement l’appel3. Nous avons ainsi souhaité rappeler l’intérêt de DMS pour les travaux des jeunes chercheurs en francophonie, dans le cadre de ce prix, ou, comme la liste globale le montre, d’une façon générale.

1 – Sciences de l’éducation

1.1 Formation initiale des enseignants dans la méthodologie à distance en Colombie

3Thèse soutenue par Gloria Liliana Moreno Vizcaino le 28 mars 2016, à l’université de Toulouse 2, en cotutelle avec l’université Francisco José de Caldas (Bogotá – Colombie), sous la direction de Séraphin Alava et de Rogoberto Castillo.

Cette recherche explore la formation à la méthodologie de l’enseignement à distance dans le cadre de la formation initiale des enseignants en Colombie, pendant la période 1999-2011. Deux axes la sous-tendent ; l’analyse de l’évolution des médias et des médiations pédagogiques, et la méthodologie des pratiques pédagogiques à distance dans la formation initiale de quatre universités colombiennes d’une part, et, d’autre part, l’identification du cadre de référence pour la formation initiale à distance des enseignants en accord avec les exigences sociohistoriques actuelles. http://theses.fr/​s75481

1.2 Représentation des médias et appropriation des dispositifs médiatiques chez des enseignants du supérieur

4Thèse soutenue par Claire Peltier le 9 juin 2016 à la faculté de psychologie et des sciences de l’éducation de l’université de Genève, sous la direction de Daniel Peraya, Mireille Bétrancourt (université de Genève) et Bernadette Charlier (université de Fribourg).

Les recherches menées en technologies éducatives traitent rarement des représentations des technologies que se font les acteurs de l’éducation autrement qu’en termes d’attitudes (positives ou négatives), de sentiment d’efficacité personnelle et/ou de compétences instrumentales. Cette thèse de doctorat aborde la question sous un angle pluridisciplinaire en intégrant des cadres issus à la fois des sciences de l’éducation, des sciences de la communication, mais aussi de la sociologie des usages. La première partie, consacrée à l’évolution historique des modèles conceptuels des médias – entendus au sens de dispositifs technologiques –, amène l’auteure à considérer cinq conceptions théoriques différentes des médias : une conception diffusionnelle, pédago-centrée, sémiocognitive, cognitive, enfin une conception dispositive. La seconde partie rend compte d’une étude à visée compréhensive, conduite auprès de six enseignants du supérieur dans le but de mettre en lumière le lien entre représentations des médias et pratiques pédagogiques médiatisées. Conçue à partir d’une méthode originale de questionnement des représentations inspirée des travaux de Jean-Claude Abric (2011), cette recherche s’appuie également sur le modèle de l’appropriation des dispositifs numérique proposé par Didier Paquelin (2009), ainsi que sur celui de la communication éducative médiatisée développé par Daniel Peraya à partir des années 1990. Présentés sous la forme d’études de cas, les résultats rendent compte de la complexité et de la multiplicité des variables permettant de mieux comprendre l’articulation entre représentations et pratiques déclarées. La conclusion débouche sur une proposition de l’auteure consistant à considérer, en référence aux travaux de Geneviève Lameul (2006 ; 2008), la notion de posture médiatique : une forme de posture enseignante particulière liée à l’usage pédagogique des médias.

Les lecteurs de Distances et médiation des savoirs intéressés par la question de l’appropriation et des usages des technologies dans l’enseignement supérieur trouveront dans cette thèse de doctorat une contribution novatrice à cette thématique : la déclinaison de cinq conceptions théoriques liées à l’usage des médias pour l’enseignement et l’apprentissage, une méthodologie créative, ainsi qu’une proposition de modèle pour penser l’articulation entre représentations et pratiques pédagogiques médiatisées au carrefour de plusieurs disciplines. http://archive-ouverte.unige.ch/​unige:85010

1.3 Place et rôles de l’enseignant intervenant dans des dispositifs de formation universitaire à distance. Le cas du campus numérique FORSE à l’université Lumière Lyon 2

5Thèse soutenue par Angham Assaad, le 21 juin 2016, à l’université Lumière Lyon 2, sous la direction de Jean-Claude Regnier et de Françoise Poyet.

La formation à distance connaît une forte croissance, et ce dans le but de répondre à une demande importante. Ce type de formation permet à certains publics d’accéder à l’enseignement, ce qui ne leur serait pas possible autrement. En formation à distance, abrégée en FAD, le processus d’enseignement/apprentissage est transformé. La recherche que nous avons menée a comme objectif principal de clarifier les transformations que subit le rôle de l’enseignant quand il intervient dans une formation universitaire à distance. Autrement dit, cette recherche vise à cerner les rôles de l’enseignant et ses fonctions dans le contexte d’une FAD. Nous avons travaillé dans le domaine des sciences de l’éducation. De telles transformations gagneraient à être précisées et mieux connues afin d’être prises en considération par les enseignants universitaires dans la mise en œuvre de tout dispositif de FAD. Le travail de recherche qui fait l’objet de cette thèse s’intéresse à la question suivante : « En quoi l’utilisation d’une plateforme modifie-t-elle la place et les rôles des enseignants universitaires en sciences de l’éducation impliqués dans ce dispositif ? » Les résultats présentés font l’analyse des données recueillies par des entretiens semi-directifs réalisés auprès d’enseignants et d’étudiants de l’université Lumière Lyon II, impliqués en master 1 à distance en sciences de l’éducation. D’autre part, nous avons adressé aux étudiants un questionnaire dont nous avons analysé les résultats. http://theses.univ-lyon2.fr/​documents/​lyon2/​2016/​assaad_a#p=0&a=top

1.4 Analyse de l’usage d’Internet et des réseaux sociaux chez les étudiants marocains et français : vers de nouvelles pratiques pédagogiques universitaires ?

6Thèse soutenue par Moulay Smail Hafidi Alaoui, le 24 juin 2016, à l’université de Cergy-Pontoise, sous la direction de Line Numa-Bocage.

L’Internet et les réseaux sociaux apparaissent de plus en plus comme des structures intéressantes pour construire des communautés d’apprentissage. Face au nombre croissant d’étudiants munis de leurs ordinateurs pendant les cours et souvent accompagnés d’une clé 4 G (connexion Internet) ou de leur smartphone, il paraît primordial de s’interroger, sur les moyens de capter leur attention et leur concentration sur les cours et par la même de s’interroger sur la possibilité d’intégrer l’Internet et les réseaux sociaux comme supports didactiques dans les cursus pédagogiques de formation. Une étude est réalisée à ce propos par le biais de questionnaire, d’entretien et de focus-groupe, et portée sur un effectif total de 4 330 étudiants marocains des écoles supérieures de technologies (ETS) et étudiants français des instituts universitaires de technologie (IUP). http://theses.fr/​2016CERG0809

1.5 Utilisations des MOOC : éléments de typologie

7Thèse soutenue par Matthieu Cisel, le 8 juillet 2016, à l’université Paris-Saclay, sous la direction d’Éric Bruillard.

Nous cherchons dans ce travail à qualifier et quantifier les différentes formes d’attrition prévalant dans les MOOC. En sus du retrait volontaire, dont nous détaillons les différentes formes, l’attrition est dominée avant tout par différentes formes de non-participation : la majorité des inscrits ne se connectent jamais à la formation, ou n’y réalisent qu’un nombre minimal d’actions, sans intention de s’y investir. La prépondérance de cette forme d’attrition s’explique en partie par l’existence sur les plateformes d’hébergement d’une offre abondante, qui incite les utilisateurs à s’inscrire à plus de cours qu’ils n’ont la possibilité de suivre. Un certain nombre de participants s’investissent dans la formation jusqu’à son terme bien qu’ils n’obtiennent pas le certificat. Ils représentent néanmoins une forme d’attrition marginale. Il en va de même pour l’échec académique, compris comme l’incapacité à répondre au niveau d’exigence des activités évaluées. Les MOOC sont le plus souvent de niveau introductif, les participants peuvent le plus souvent recommencer des activités auxquelles ils auraient échoué. La plupart des utilisateurs suivent le cours avec l’intention d’en réinvestir le contenu dans leur vie personnelle ou professionnelle. L’incapacité des dispositifs à répondre à cette logique, qui correspond à certains égards à un projet d’apprentissage, explique vraisemblablement une partie significative du retrait volontaire. La plupart des répondants souhaitent obtenir le certificat de la formation, bien qu’il ne représente que rarement la principale motivation sous-tendant l’inscription. Cet intérêt ne relève pas systématiquement de buts de performance. https://tel.archives-ouvertes.fr/​tel-01444125

1.6 Représentations et conceptualisations de systèmes numériques par des collégiens : contribution didactique à la modélisation fonctionnelle

8Thèse soutenue par William-Gabriel Pérez le 8 décembre 2016 à l’université Paris 5, sous la direction de Joël Lebeaume.

Les résultats de cette recherche correspondent à l’interprétation d’un groupe d’invariants – objets, relations, concepts, etc. – recueillis dans les réponses d’un échantillon de 1 470 élèves, principalement de troisièmes (894). Inscrite dans un contexte sociotechnique particulièrement marqué par la généralisation des technologies dites « numériques », cette recherche étudie donc les représentations et les conceptualisations pour en inférer le modèle fonctionnel – suite de fonctions techniques – qui, selon les élèves, explique le fonctionnement des systèmes numériques smartphones tactiles et tableaux numériques interactifs.

Les données sont recueillies selon cinq enquêtes complémentaires menées par questionnaires et/ou entretiens collectifs auprès de l’échantillon d’élèves cité ci-dessus. L’analyse des données révèle : 1) l’absence de questionnement sur le fonctionnement des systèmes numériques ; 2) la préoccupation prioritaire sur les fonctions de service ; 3) l’identification de la fonction détection (capteurs) à la différence de la fonction traitement, cette dernière étant non perçue (calcul, logiciel, processeur, information). Les enquêtes menées mettent également en évidence l’effet de la forme et du contenu des questions sur l’émergence des représentations mobilisées par les élèves et donc de leurs conceptualisations et modélisations fonctionnelles. Cette recherche permet d’envisager d’autres travaux complémentaires pour saisir les conditions de cette modélisation en relation avec l’extension du référent empirique. Enfin cette thèse suggère des orientations pédagogiques pour faciliter la relation entre familiarisation pratique et élaborations intellectuelles pour le collège en accord avec le socle commun qui intègre désormais l’étude des systèmes naturels et techniques parmi les contenus prescrits.

2 – Sciences de l’information et de la communication

2.1 L’appropriation des référentiels normatifs dans les environnements d’apprentissage en ligne : évaluation de l’usage de la plateforme Moodle de l’université virtuelle de Tunis

9Thèse soutenue par Samira Ghourabi le 31 mars 2016, à l’université de Lille 3, sous la direction de Widad Mustafa El Hadi et de Michel Arnaud.

Avec le développement fulgurant des technologies de l’information et de la communication, les méthodes classiques de diffuser, d’accéder et de partager l’information ont été repensées. Actuellement, les TIC dédiées à l’éducation sont en plein essor, permettant à l’être humain des nouvelles manières pour se former en toute autonomie et pour tracer son propre parcours d’apprentissage. Le e-learning, comme nouvelle forme d’apprentissage facilite, à la fois, l’accès à des ressources pédagogiques et l’échange et la collaboration à distance. Afin de remédier aux contraintes liées à l’interopérabilité des dispositifs e-learning et de garantir la qualité de l’apprentissage, l’application des référentiels normatifs doit toucher tous les aspects d’un dispositif d’apprentissage (les profils des apprenants, les méthodes de suivi et d’évaluation, les outils et les fonctionnalités de communication...). Le travail proposé dans cette thèse a pour but d’examiner l’état d’application de référentiels normatifs dans l’université virtuelle de Tunis. À travers une étude de terrain, nous avons étudié d’une part la réceptivité de l’UVT aux intérêts des référentiels normatifs dédiés à l’éducation, et, d’autre part, nous avons repéré les outils de communication intégrés dans la plateforme Moodle permettant au tuteur d’assurer le suivi, l’évaluation et le soutien. http://theses.fr/​2016LIL30003

2.2 La fonction éducative des musées dans la société numérique : analyse comparative de l’offre pédagogique en ligne de huit musées nationaux dans quatre pays (France, Angleterre, Australie, États-Unis)

10Thèse soutenue par Cédric Boudjema le 25 avril 2016, à l’université de Lille 3, sous la direction de Laurence Favier.

Cette thèse porte sur les sites Internet des musées et plus particulièrement les sections pédagogiques de huit institutions nationales de quatre pays différents et s’attache à montrer que les musées sont, en ligne, des acteurs de contenus pédagogiques. L’enjeu est d’étudier les sections pédagogiques de ces sites en privilégiant une analyse de contenu et en mettant en œuvre une démarche comparative entre les quatre pays et les types de sites Internet afin de saisir les pratiques – et notamment ce que Jean Davallon a appelé « l’anticipation par le destinateur » de ce que fera le visiteur (le destinateur visant par exemple à retenir l’intention de ce dernier ou à le guider dans le contenu) –, la typologie des contenus, les stratégies pédagogiques mises en œuvre par les institutions muséales en ligne. L’offre pédagogique en ligne est ici définie comme une activité permanente à distance de critiques, de construction de savoirs, de consultation et de divertissement, à propos des ressources muséales. Cette offre se construit également selon des règles cohérentes de design Web. Nous avons choisi d’étudier la pédagogie en ligne autrement, selon une démarche constructiviste qui nous conduit à privilégier certains concepts clés : parcours d’apprentissage individualisés, processus d’apprentissage, stratégies cognitives, stratégies métacognitives, « learning styles », taxonomie. (…). Dans une première partie, la thèse se concentre sur la vocation éducative des musées en prenant en compte ses spécificités et ses complexités. Cette partie précise le contexte historique de la fonction éducative des musées qui ont très tôt développé une stratégie pédagogique en direction du public. Elle s’attache aussi à montrer la spécificité du musée dans l’éducation informelle en le situant en tant que lieu d’apprentissage de concepts et de développement qui développe deux types de médiation. (…) Elle montre ensuite le musée en tant que partenaire important et complémentaire de l’école. (…) Dans un second temps, la thèse porte sur l’analyse thématique des sites Internet et de leurs sections pédagogiques et s’attache à montrer les étapes successives de l’analyse de contenu via la grille d’analyse conçue pour cette recherche. (…) Enfin, la troisième partie de la thèse attache de l’importance à la typologie des contenus pédagogiques en ligne et se focalise sur les stratégies mises en œuvre sur les sites ainsi que sur la pédagogie déployée. Les sites Internet sont ainsi vus comme des éléments interconnectés, destinés à un public cible et renforçant le rôle social du musée.https://tel.archives-ouvertes.fr/​tel-01405575

2.3 L’apprenance collective entre pairs à l’aune du modèle transmissif

11Thèse soutenue par Xavier Inghilterra le 1er juillet 2016 à l’université de Toulon, sous la direction d’Éric Boutin.

Cette recherche s’intéresse aux effets induits par les dispositifs numériques de partage social sur les pratiques de collaboration, de communication et de médiation d’étudiants, dans un contexte situé de formation à distance. L’objectif est d’appréhender le processus de collaboration à l’origine de l’apprenance collective qui s’illustre dans les communautés d’apprentissage, constituées en marge de l’institution académique. Notre approche empirique par systématique hypothético-déductive est une observation netnographique menée auprès d’individus inscrits en bachelor et mastère dans un centre de formation privé. Notre corpus est composé de 1 405 messages recueillis sur les forums de la plateforme institutionnelle et sur Facebook ou Google+ pour les groupes communautaires à l’initiative des étudiants. Nous recourons à une catégorisation de l’activité d’apprentissage suivant quatre dimensions intrinsèques à l’intervention des usagers sur les forums. Les phénomènes observés sont analysés suivant trois variables dépendantes : la temporalité, la reconnaissance sociale et le pouvoir hiérarchique. Notre ancrage est la théorie critique des médias de l’école de Francfort. Nous faisons l’hypothèse que les dispositifs sociotechniques d’information et de communication participent de l’horizontalisation des usages estudiantins. Nos observations de terrain révèlent en effet que les apprenants préfèrent s’en remettre à leurs pairs plutôt que solliciter l’institution ou les tuteurs en ligne. S’ils privilégient leur disponibilité indéfectible, ils accordent une plus grande importance à leur réactivité. Nous pensons que le clivage qui oppose l’environnement académique à la sphère estudiantine est pour partie le fait de deux temporalités distinctes. L’une verticale, celle de l’environnement numérique de travail (ENT), l’autre plus horizontale, caractérisée par les échanges entre pairs au sein de l’environnement personnel d’apprentissage (EPA). L’asynchronisme qui résulte de ces deux dispositifs engendre des effets de détournement d’usage par lesquels les étudiants exportent les ressources institutionnelles vers leur communauté. Mais l’analyse des praxis communautaires révèle d’autres artefacts induits par les technologies numériques. Qu’il s’agisse de désintermédiation ou d’accélération temporelle, ces usagers attirés par le modèle ahiérarchique, se retrouvent à leur insu dans un processus de domination sociale. Nous soulignons les effets pernicieux liés à l’accélération temporelle particulièrement prégnante dans la génération d’étudiants observée. https://halshs.archives-ouvertes.fr/​tel-01408868

3 – Sciences du langage

3.1 De l’étude de terrain (à l’l.P.E.l.S. et la F.S.S.) à la scénarisation des évaluations d’un cours de FOU scientifique et technique, mis en ligne sur la plateforme Moodle 2.4 de l’U.V.T. conçu pour les étudiants de première année des cycles préparatoires

12Thèse soutenue par Fatma Fakhfakh, le 28 mai 2016, à l’université de Lorraine, sous la direction de Guy Achard-Bayleet de Bourguiba Ben Rejeb.

Pour peu que nous admettions les nouvelles recherches en didactique à l’université (français sur objectifs universitaires et enseignement à distance) et les réformes pédagogiques visant le développement des niveaux des étudiants en langue française dans et hors des départements de français (Projet de rénovation du français et en français dans l’enseignement supérieur), le français scientifique et technique dans les départements des cycles préparatoires serait susceptible de représenter un champ d’études intéressant. Les étudiants de première année ont besoin de déterminer leurs objectifs universitaires en français pour définir le contenu des programmes d’apprentissage et des évaluations. En nous appuyant sur le référentiel de compétences de français scientifique et technique (inspiré des principes du cadre européen commun de référence pour les langues) et sur le cours de français scientifique et technique mis en ligne sur la plateforme Moodle 2.4 de l’université virtuelle de Tunis, notre projet consiste à concevoir des modèles des évaluations des apprentissages adaptés à notre contexte. Les enquêtes ayant lieu en 2014 à l’Institut préparatoire aux études d’ingénieurs de Sfax (IPEIS) et à la faculté des sciences de Sfax (FSS) avec les étudiants des quatre filières, et les enseignants du module de français et les enseignants des matières enseignées en première année nous ont amenée à penser à la contextualisation du portfolio d’apprentissage et du modèle de certification linguistique (diplôme d’étude en langue française du niveau B1) auquel nous empruntons la conception des évaluations sommatives. http://docnum.univ-lorraine.fr/​public/​DDOC_T_2016_0116_FAKHFAKH.pdf

4 – Thèses lauréates du prix Louis D’Hainaut

4-1 Sciences du langage – Didactique des langues et culture

Analyse émergentiste des pratiques enseignantes en FLES. Cas de l’appropriation de l’IFADEM au Bénin : entre contextualisation, réflexivité et médiation

13Thèse soutenue par Comlan Fantognon, le 16 novembre 2015, à l’université Sorbonne Nouvelle-Paris 3, sous la direction de Jean- Paul Narcy-Combes, Valérie Spaëth et Maxime Da Cruz.

Cette recherche porte sur l’appropriation, par les enseignants du primaire au Bénin, de l’Initiative francophone pour la formation à distance des maîtres (IFADEM) en tant que dispositif de formation continue à distance, en FLES. À partir d’un modèle théorique émergentiste, doublé d’une démarche de triangulation articulant enquêtes par questionnaires, entretiens semi-directifs, d’autoconfrontation et par observations de pratiques effectives, nous avons identifié les « indicateurs » d’appropriation ainsi que les « effets » du dispositif de formation sur les « pratiques pédagogiques effectives » des enseignants. Les théories holistiques de l’apprentissage des langues, translanguaging et de l’expansive learnig ont constitué un socle pour l’analyse des résultats de la recherche. Dès lors, le parcours d’appropriation est déterminé par des relations d’interdépendance entre des facteurs situationnels (contextualisation), relationnels (relation avec les pairs) et individuels (self-system, réflexivité). Les enseignants sont exposés à plusieurs variations d’échelle, sources de contraintes et de tensions dans leurs activités pédagogiques. L’analyse du processus d’appropriation au regard de l’émergentisme montre que si les discours des enseignants IFADEM se modifient, leurs pratiques pédagogiques peinent encore à se transformer. La formation IFADEM en s’inscrivant dans une approche learnig by doing à travers un apprentissage expérientiel contribuerait plus facilement à l’incorporation du dispositif par les enseignants. http://ific.auf.org/​sites/​default/​files/​These_FANTOGNON_Comlan_2015.pdf

4.2 – Ingénierie de la formation et du e-learning

Dispositifs de e-learning : quels usages pour améliorer la formation au Maroc ?


14Thèse soutenue par Faouzia Messaoudi, le 25 mai 2013, à l’université Hassan II Casablanca, sous la direction de Mohammed Talbi (Université Hassan II Casablanca/Laboratoire ORDIPU/LIRADE-TIE)

Cette thèse traite, dans une perspective exploratoire, de la problématique de l’adaptation de la formation initiale et continue aux évolutions technologiques et aux circonstances changeantes du marché de l’emploi au Maroc. Notre hypothèse part du principe que le recours au e-learning représente une solution pour faire face aux difficultés organisationnelles et logistiques relatives à la mise en œuvre de programmes de formation.

Afin de situer le thème dans une perspective théorique, un grand intérêt a été accordé à diverses théories relevant des sciences de l’éducation et des sciences psychosociales telles que le modèle d’acceptation de la technologie (MAT), de la théorie de l’apprentissage social, de la théorie de la diffusion de l’innovation et de la théorie du changement. Au niveau méthodologique, nous avons basé notre collecte d‘informations sur un questionnaire d’enquête et des documents d’appels d’offres pour des prestations de service e-learning.

Les résultats obtenus ont confirmé l’hypothèse selon laquelle le e-learning peut relever les défis de la formation initiale et continue au Maroc, notamment les besoins croissants d’une formation tout au long de la vie. Toutefois, le taux satisfaisant d’équipement et de connectivité ne suffit pas pour ancrer la culture numérique et tirer profit du e-learning. Il faudrait considérer d’autres paramètres comme la conduite du changement et le renforcement des compétences des acteurs clés. Enfin, notre recommandation est d’opter pour des formations multimodales et des dispositifs hybrides où les deux modes présentiel et virtuel cohabiteront avec d’autres modes d’apprentissage informels et sociaux, largement favorisés par les outils du Web 2.0. http://ific.auf.org/​sites/​default/​files/​Thèse%20Messaoudi.pdf

Haut de page

Notes

1 https://tel.archives-ouvertes.fr/ et http://theses.fr/

2 L’université de Mons (Belgique) et l’Agence universitaire de la francophonie (AUF), à travers son Institut de la francophonie pour l’ingénierie de la connaissance et la formation à distance (IFIC), s’associent pour décerner le Prix Louis D’Hainaut de la meilleure thèse de doctorat en technologie éducative.

Le prix, annuel, a une vocation internationale et est ouvert à tout chercheur du Sud ayant obtenu une thèse de doctorat au sein d’une institution membre du réseau de l’AUF (du Nord comme du Sud).

Le sujet de cette thèse doit impérativement porter sur l’usage des technologies en éducation, indépendamment de la discipline d’appartenance, et doit constituer un apport à l’évolution des connaissances scientifiques dans le domaine.

3 http://dms.revues.org/1594

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Conseil scientifique de DMS, « Thésographie sélective 2016 », Distances et médiations des savoirs [En ligne], 17 | 2017, mis en ligne le 23 mars 2017, consulté le 22 mai 2017. URL : http://dms.revues.org/1804

Haut de page

Auteur

Conseil scientifique de DMS

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
DMS-DMK est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International.

Haut de page
  • Logo Centre national d'enseignement à distance
  • Logo DOAJ – Directory of Open Access Journals
  • Revues.org